Je vous salue Marie

Je vous salue Marie pleine de grâce, vous la connaissez celle-là non, et ça vous fait réagir n’est-ce pas ? C’est parce que c’est une parole qui est forte et qui a de l’influence. C’est une des raisons pourquoi il s’est produit une véritable séparation entre l’état et la religion depuis les années soixante et ce fut une avancée importante pour le Québec.  Pour ma part, je l’ai entendu pas mal quand j’étais jeune lorsqu’on faisait notre chemin de croix chez Lulu. Il fallait prendre le chapelet et on récitait cinquante fois le « Je vous salue Marie » et 5 fois le « Notre père » si je me souviens bien. Issu d’un milieu catholique, on m’a appris ces principes mais que sont-ils en fait ? Ces grands principes consistent à aimer son prochain, à respecter les autres, à aider ceux dans le besoin, à agir sagement et à être honnête. Quand on regarde cela bêtement, il n’y a rien de mal à ça. J’ai appris la religion grâce à mes parents, dans mes cours de catéchèse, quand j’ai fait ma première communion, ma confirmation et aussi à l’église.
Je n’aimais pas aller à la messe. On ne me forçait pas à y aller mais je savais que j’avais une récompense après l’église. On savait qu’on allait avoir une barre de chocolat « Aero » au dépanneur du coin ou sinon, on allait manger chez St-Hubert pour dîner. C’était une petite récompense pour avoir assisté à quarante minutes de paroles évangélique. Après la messe, on allait jaser avec la famille proche qui y assistait aussi, donc c’était un lieu de rassemblement pour la famille et les amis. C’était long mais ça faisait plaisir à nos parents probablement parce que leurs parents ont fait la même chose avec eux et ils ont voulu nous donner cette même éducation. L’église était en fait un lieu de rencontre avec le monde de la place et ça a presque disparu aujourd’hui. Quand je suis arrivé au cégep, on a arrêté d’aller à la messe, j’avais 16 ans faque j’en ai entendu des homélies. Je connaissais les prières par cœur, j’ai même été servant de messe donc je connais pas mal la tradition catholique.
En 2018, la spiritualité dans ma tête a fait beaucoup de route. J’ai croisé le chemin de plusieurs religions, j’ai fait des cours de philosophie au Cégep et j’ai rencontré des gens qui ne croient pas en la religion. Toutes ces informations et ces expériences de vie n’ont pas changé le fait que j’aime encore croire que les gens qui sont parti en haut veillent toujours sur nous. J’aime croire que ces personnes nous envoient des signes et j’en vois beaucoup dans ma vie quotidienne. Que ce soit à travers les animaux, dans mes rêves, quand je lis mon horoscope ou des biscuits chinois, je crois au Karma quand je fais de bonnes choses et aussi quand j’en fais de moins bonnes. Il m’est arrivé dans le passé de me retourner vers le ciel et de demander de l’aide lorsque je passais à travers des moments difficiles. J’aime croire que j’ai un support moral à quelque part en haut et je trouve que la religion peut aider à passer à travers ces moments difficiles. Le Pape François a déclaré l’an dernier que l’enfer et le conte d’Adam et Ève n’existait pas. Pour nous, ça paraissait peut-être évident mais quand c’est la religion catholique vieille de plus de 2000 ans, qui le reconnais, on se rend compte que les choses évolue lentement mais sûrement à l’intérieur d’une des plus vieilles organisations du monde. Mais au fond, qui est Dieu ? Pour certains, c’est quelqu’un en haut qui veille sur nous, pour d’autres, c’est quelque chose qui se cache à l’intérieur de soi-même. La religion amérindienne croyait à la divinité des animaux et de la nature. C’est spirituel et je trouve ça beau. La religion grecque disait qu’Aphrodite était la déesse de l’amour et même si Aphrodite n’existe pas, c’est métaphorique et il y a quelques choses de beau là-dedans. C’est pourquoi on en parle encore.
Je suis pour toute les forme de spiritualité qui s’apparente à des valeurs de paix. La paix entre les nations, la paix entre les gens et la paix avec soi-même.
Dans les années 1950, les églises catholiques étaient « propriétaire » des écoles et des hôpitaux au Québec. Les religieux s’occupaient à l’époque des personnes âgées, des infirmes et des gens avec une déficience intellectuelle car l’État le faisait très peu. C’est aussi l’église qui décidait de ce qui devait être enseigné dans les écoles. L’état a décidé de prendre plus de place dans ces services et c’est une bonne chose de le faire comme société. Mais est-ce qu’il a réussi à rendre le service de santé et de l’éducation meilleure, oui mais on peut se poser la question n’est-ce pas ? Aujourd’hui, la plupart du monde ne crois plus aux religions et tente de les éliminer mais je pense qu’elles vont toujours exister et vont évoluer. Il y aura toujours des gens à quelque part qui auront des croyances spirituelles différentes des autres alors pourquoi ne pas apprendre à vivre avec ces religions au cœur de nos vie. Il est vrai que la religion à fait de terribles choses durant son histoire et cela ne doit pas être oublié mais d’un autre côté, elle permet aussi de ne pas oublier les gens qu’on aime mais qui sont parti ailleurs. Elle permet de croire qu’il y a quelqu’un en haut qui nous supporte dans nos actions. Elle permet de se recueillir intérieurement pour devenir de meilleures personnes alors pourquoi vouloir absolument faire disparaître cela ? Je pense qu’il faut faire un certain effort collectif tout en s’assurant de ne pas retomber dans les erreurs du passé. Je crois que nous en sommes rendus à cette étape ici au Québec et il faut savoir que ce ne sont pas toutes les religions qui sont au même stade, quand on regarde ces femmes qui manifestent contre le port du voile dans leur pays. Ces gens sont en plein cœur d’une révolution de foi et il faut les accompagner car nous sommes passés par là il y a plus de soixante ans.
Pour conclure, je ne crois pas personnellement en une religion unique, mais je suis pour  toute les formes de spiritualité qui s’apparente à des valeurs de paix. La paix entre les nations, la paix entre les gens et la paix avec soi-même.
Amen

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s